logo

Juillet 2010 – Rencontres publiques d’information

12 Juillet, 2010

Juillet 2010 – Kruger Énergie a tenu, en juin dernier, des rencontres publiques d’information dans chacune des municipalités touchées par son projet de parc éolien.

Ces cinq rencontres ont eu lieu à :

  • Mercier : 14 juin
  • Saint- Isidore : 16 juin
  • Saint-Michel : 17 juin
  • Saint-Rémi : 21 juin
  • Saint-Constant : 22 juin

Ces rencontres avaient pour but de présenter les raisons ayant conduit au choix de l’éolienne E-82 2300, ce qui a permis de réduire de 50 à 44 le nombre d’éoliennes à installer, et de décrire les modifications apportées au plan d’aménagement à la suite de ce changement.

Résumé de l’information présentée lors des rencontres

Faits postérieurs à la série de rencontres en juin 2009

Au printemps 2009, Kruger Énergie a entrepris des discussions avec NAV CANADA, exploitant national de services de navigation aérienne civile, qui a confirmé la possibilité d’installer des éoliennes dans la partie Nord-Ouest du site d’implantation, soit dans la partie Nord de la municipalité de Saint-Isidore.

Au même moment, Enercon a offert une version modifiée de l’éolienne E-82, soit l’éolienne E-82 2300. Ce modèle de 2,3 MW est plus performant que le modèle d’origine qui avait une puissance de 2 MW. La longueur des pales n’est pas modifiée, mais la hauteur de la tour passe de 85 à 98 m.

Les études de vent réalisées dans la région démontrent une meilleure efficacité de conversion des vents en énergie à plus haute altitude, et les études géotechniques additionnelles ont démontré la capacité portante adéquate de la zone Nord-Ouest. De plus, les inventaires radars réalisés au cours de l’été 2009 ont permis d’établir que l’activité des chauves-souris est moins dense en hauteur d’où l’intérêt d’une hauteur de moyeu plus élevée.

Changements au plan d’implantation 2009

À la lumière de ces événements, Kruger Énergie a décidé d’utiliser la version modifiée de l’éolienne E-82. En conséquence, le projet comportera 44 éoliennes plutôt que 50 et certaines positions d’éoliennes seront déplacées vers la zone Nord-Ouest, à la suite de l’avis favorable de NAV CANADA. La puissance totale du projet demeurera inchangée, soit 100 MW.

Conséquences

Le choix de l’éolienne E-82 2300 aura un effet positif sur l’utilisation du territoire, puisqu’il y a réduction du nombre d’éoliennes. Au niveau visuel, la perception des éoliennes reste presque inchangée. Au niveau sonore, il n’y a pas d’impact additionnel par rapport au modèle d’éolienne d’origine et les normes applicables demeurent respectées. Enfin, comme le démontrent les inventaires radars, la nouvelle éolienne réduit les risques d’impact pour les chauves-souris.

Pour plus d’information

Nous travaillons présentement à répondre à toutes les questions posées lors des rencontres. Les réponses seront mises en ligne dans la section « Foire aux questions » au cours des prochaines semaines.

Pour prendre connaissance de l’information technique complète présentée lors des dernières rencontres publiques d’informations, cliquez ici.

Une série de 26 photomontages présentant l’aspect visuel des éoliennes à partir de différents points de vue de la région est également disponible ici.

Suivez-nous